Lindsay Vonn et Tiger Woods

Le duo amoureux Lindsay Vonn et Tiger Woods c’est fini

La nouvelle sur la séparation de Lindsay Vonn et Tiger Woods est désormais officielle. La skieuse américaine l’a confirmé à partir d’un message publié sur Facebook.

L’histoire d’amour entre les deux professionnels du sport, Lindsay Vonn, une idole dans le ski alpin et Tiger Woods, un prodige du golf, a commencé voici trois ans. Ils décident de rendre publique leur relation en mars 2013. Mais deux ans plus tard, il semblerait que leur couple batte de l’aile puisque la jeune femme a publié officiellement leur séparation sur Facebook.

La jeune femme relate en quelques mots les difficultés que leur couple subit à cause de leurs deux carrières. Chacun étant obligé de se déplacer d’un pays à un autre pour participer à des tournois et autres compétitions, le couple n’a que très rarement un moment pour se retrouver. Elle évoque, en outre son admiration et son respect pour la famille du golfeur en jurant qu’elle n’oublierait jamais.

En tout et pour tout, le couple aura vécu trois ans sous le même toit, ce qui présageait une union prochaine, une seconde expérience pour chacun puisqu’ils ont tous les deux déjà été mariés et divorcés. Quoi qu’il en soit, personne ne se doutait d’une éventuelle séparation, le couple ayant été aperçu, heureux et amoureux, lors du concours de par 3 auquel Tiger a participé voilà quelques jours.

Selon Tiger Woods, cette ‘sortie’ avec ses enfants et sa dulcinée était une première pour ses proches. Effectivement, dans toute sa carrière, aucune apparition en famille n’a encore marqué les projecteurs.

En ce qui concerne leurs carrières respectives, les deux jeunes sportifs ont eu un parcours chamboulé. La skieuse a été victime de blessures au genou, ce qui l’empêchait d’aller au JO de Sotchi. Mais a pu reprendre la barre et exceller l’hiver dernier en reportant divers trophées. Quant à Tiger Woods, il redevient n°1 fin 2013, mais se heurte à des problèmes de santé pour se classer derrière la 100ème position en 2015.

 

Laisser un commentaire